Chroniques de la semaine du 23 mai 2011
lundi 23 mai 2011
The JUANITOS, vendredi 20 mai, La Bobine, Grenoble
Il y a toujours une question que je me pose quand un groupe comme celui-là remonte sur scène après une période assez longue d’inactivité : pourquoi ?
Et la réponse est : pour donner le meilleur concert des 6 derniers mois !
Et pourtant les Love Boats, Bellrays et Movie Star Junkies (et dans un genre totalement différent Johan Asherton) avaient mis la barre très très très très haute…
Voux vous rappelez du concert où vous avez le plus dansé ? Et bien portez ça au carré !!!
Je suis rentré trempé comme jamais, et avec un sourire béat sur le visage. Un concert qui va me porter pendant un long moment.
De la même façon que les Batmen pour leur retour, les Juanitos ont l’air de prendre un grand plaisir à être là, et le public prend un pied terrible !
Le public justement, est plutôt composé d’adultes, qui venu pour faire la fête, des vrais gens qui on vrai boulot et une vie normale. Ce qui me change agréablement du public Indie assis sur son balai et ayant trop de questions à se poser sur son attitude pour rapprocher ses deux mains et applaudir. Là les gens qui on payé leur billet on dansé du début à la fin. Et ça fait plaisir de voir une salle onduler et chavirer pendant 1h45. Qui plus est à Grenoble.
Les Juanitos jouent une sorte de Best Of de toutes leur périodes : Boogaloo / Surf / Mambo / Ska / Garage / Funk / Soul / Eoxtica. Ça bouge et sa secoue des pieds à la tête ! Et ça donne la banane d’une force terrible… Une libération. Une exultation.
Voilà ils vont continuer à faire des concerts de ci de là. Franchement je vais être gentil avec vous et je vais vous en prescrire une bonne tranche !!!
http://www.juanitos.net
http://www.facebook.com/l.php?u=htt
et pour ceux qui veulent écouter pour découvrir ou se faire une idée de leur ‘dernière’ période : http://www.jamendo.com/fr/album/41987
http://www.jamendo.com/fr/album/59660
Et en + de se superbe moment les Juanitos annoncent l’enregistrement d’un nouvel album à la rentrée 2011. C’est pas une semaine qui commence bien ça ?

Bertrand Tappaz