Je viens de retrouver un peu par hasard une chronique géniale écrite lors de la parution de l’album “Soul And Roots Volume 2” en 2004, sur le 442ème rue :


Second volet des aventures des Juanitos au pays de la danse, cet album va encore plus loin que le premier dans l’exploration exhaustive de ce que la planète compte de pas, de trémoussements, de frotti-frotta, de figures de styles, de déhanchements, d’émoustillements, de contorsions, de tortillements. Un voyage sur les terres de la lascivité, de la production de phéromones, de la sensualité, de la sudoriparité, du body-body, de l’exotisme. Chacha, funk, samba, reggae, boogaloo, hiphop, chop suey, rock’n’roll, tout y est passé en revue, mais pas vraiment comme à la parade, plutôt comme en une vaste orgie où la sexualité débridée n’est jamais que le but avoué justifiant tous ces moyens plus ou moins détournés. Car ne nous leurrons pas, la piste de danse n’est que la première étape d’un parcours qui finit le plus souvent dans la chambre à coucher (ou la banquette arrière de la voiture en version teenage). Toutes les étapes intermédiaires ne sont qu’affaire d’intérêts plus ou moins communs entre 2 individualités qui connaissent d’avance la finalité de la chose. En la matière, les Juanitos sont nettement plus jouissifs que les entremetteurs et autres sites de “rencontres”.

Téléchargez le fanzine: 442ème rue

Acheter les Soul And Roots sur Amazon :

Soul & Roots

Soul & Roots II

Autres chroniques du Soul And Roots Vol.2 sur Banana Juice